Joachim a voyagé autour du monde pendant un an. Il est parti le jour de son 25ème anniversaire, et est rentré après 365372 jours. Et tu es ici sur son carnet de voyage.
Depuis son retour, Joachim a écrit un livre : 360 in 365 ».

This page is also available in:

360 in 365 – Joachim voyage autour du monde

360 in 365 – Joachim voyage autour du monde

Ouvrir la NavigationOuvrir la Navigation



Vangvieng

Il y a une dizaine de jours (j’ai un peu de retard dans mon blog, ok je sais c’est pas bien), j’étais à Vangvieng avec
Johanne et Nico, et leur amie Marion. On y est venus après avoir fêté le Nouvel An Julien (ou Nouvel An Occidental?) à Vientiane.

Vangvieng est un nom connu dans le circuit des endroits où faire la fête en Asie du Sud-Est. Et quand je parle des endroits où faire la fête, je parle de ceux où l’alcool coule pour pas cher, les vieilles dames te proposent de la beuh ou de l’opium, et les serveurs des bars sont sous champi depuis le réveil à 16h du matin. C’est aussi paraît-il la capitale mondiale du tubing.

C’est quoi le tubing? C’est simple : tu flottes sur un gros pneu (4 euros de l’heure), tu te laisses aller dans les rapides de la rivière, et la rivière est bordée de bars avec des cordes pendues aux branches, des plongeoirs improvisés, etc. C’est une bonne idée à lire comme ça, surtout que la bière est pas bien chère. Rôtir au soleil avec une bouteille glacée dans la main, avec le bruit des oiseaux et de la rivière, etc.

Sauf que la nuit se couche à 5h et demi. Donc si tu y passes l’après midi tu peux même pas passer une bonne soirée à continuer à te bourrer la gueule, t’es déjà complêtement roti-bourré de l’insolation et toutes les bières. Moi je dis, ça vaut pas la peine. Surtout que finalement en saison sèche tu peux pas vraiment profiter des plongeoirs, pas assez d’eau dans la rivière, un tour en kayak coûte un euro de plus pour l’après midi, et puis la compagnie. Tous ces petits merdeux anglais et australiens de vingt ans dont le seul but est d’être le plus ivre possible, bah c’est pas pour moi.

La deuxième plus grosse occupation à Vangvieng après le tubing : c’est la gueule de bois. Dans les rues à touristes (les rues qui mènent à la rivière), on ne compte plus les bars « lounge », où les gens se posent dès 14h du mat’ pour regarder Friends ou Family Guy sur les télés. Ouais. Désolé mais ça je pouvais le faire à Paris, boire des bières et le lendemain regretter d’avoir autant bu devant des séries américaines pas drôles. Et remettre ça le même soir pendant toute une semaine. En narrant tous les soirs les exploits alcoolisés de la veille.

La troisième plus grosse occupation c’est les abus de substance qui ramollissent le cerveau et font venir les poulets locaux, qui te font payer 500$ après t’avoir pris ton passeport. Ah oué, une partie des 500$ va au mec qui t’a vendu les trucs que tu fumes/gobes, parce que c’est lui qui a appelé les flics de la police. Et après on te dit « ah ouai mais c’est écrit dans ta guesthouse que faut pas » et c’est marrant parce que c’est les gens qui consomment le plus qui lisent le moins les avis comme ça. Moi je dis, ça fait des jobs dans la communauté (faut bien la faire pousser quelquepart cette beuh), et ça injecte l’argent des touristes stupides dans le bizness local. Moi je dis, si tu veux éviter de te faire gauler, tu restes fumer dans la chambre de ta guesthouse… Enfin je dis ça comme ça.

Les gens ont oublié que Vangvieng, c’est joli. Entre les montagnes, les rizières, les petits villages au loin quand le soleil se couche et que la fumée des foyers s’élève et rappelle la brume du matin…

Avec la fine équipe, on est allés voir une grotte. On est partis à pieds ne pensant pas que c’était à plus d’une heure de marche, mais une fois arrivés là-bas on a vu que c’était plus loin parce que y’a plein de grottes en fait, donc on y est allés et c’était joli, y’a aussi un lagon avec de l’eau toute bleue dans laquelle on s’est baignés. Une jolie communion avec la nature et tout ça. La grotte a un bouddha couché au centre d’une salle souterraine, les locaux y viennent parfois pour prier. Nous c’était pour aller voir tout au fond, jouer avec nos lampes de poche, éviter de glisser sur les rochers et ce genre de choses. Bref, une bonne après-midi après laquelle les bières vespérales étaient bien méritées. Et le lao-lao pour faire bonne mesure (mais juste un shooter pour moi merci, j’ai pas encore digéré l’alcool de riz de cette soirée à Kunming il y a deux mois).

Et après Vangvieng, les motards sont partis vers l’est, moi vers Luang Prabang, centre du tourisme post-colonial au bord du Mékong.

[ Short URL ... ]

4 commentaires

  1. Je te crois quand tu dis que tu n’as pas abusé de l’alcool et autres spécialités locales MAIS je crois que tu devrais surveillé ton appareil de plus près parce que lui, visiblement, il a eu du mal à faire la mise au point sur certaines photos !

    Comment par Caroline — 13 janv. 2010 @ 18:12
  2. bah en fait mon appareil il est un peu comme tout le monde, il fait ce qu’il peut avec ce qu’il a. Le truc c’est que je veux un truc rapide qui ne prenne pas deux heures pour dégainer et prendre la photo… ce serait inopportun au possible. Donc je le rêgle en mise au point en hyperfocale ou snap (2.5m). Et comme parfois 200iso c’est pas assez (ma mesure par défaut sur mon réglage noir et blanc) il me fait des faibles profondeur de champ ou des flous de bouger. Et les photos trop nettes, moi, ça m’emmerde :)
    Et après aussi je regarde pas mes photos à la loupe. Sinon je serais encore en train de retoucher mes photos de Mongolie. Et là, quid de votre divertissement et de votre édification jour après jour?

    Comment par joachim — 14 janv. 2010 @ 14:02
  3. Jo, j’espère que tu sais que je plaisantais ! J’adore tes photos et je suis toujours pressée et ravie de les découvrir ici :)

    Comment par Caroline — 14 janv. 2010 @ 21:42
  4. Malgré le flou, je crois d’ailleurs reconnaître certaines personnes ! Incroyable, Marion marche sans rien y voir avec cette mèche devant les yeux…

    Comment par Nico — 22 janv. 2010 @ 21:06

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.




360 in 366?
Tout le contenu a été créé par Joachim, à part ce qui est indiqué autrement.
Copyrights et licenses - ©2009 Joachim
Propulsé à travers le monde par WordPress. Hébergé par Dreamhost.
Une Production Joachimesque