Joachim a voyagé autour du monde pendant un an. Il est parti le jour de son 25ème anniversaire, et est rentré après 365372 jours. Et tu es ici sur son carnet de voyage.
Depuis son retour, Joachim a écrit un livre : 360 in 365 ».

This page is also available in:

360 in 365 – Joachim voyage autour du monde

360 in 365 – Joachim voyage autour du monde

Ouvrir la NavigationOuvrir la Navigation



Potosi, la ville des mines

Potosi, Bolivie. À 4100m d’altitude, c’est la ville la plus haute du monde. Rien que ça. Et la ville est à l’ombre du Cerro Rico, une montagne rouge et conique, dont l’intérieur ressemble à du gruyère, étant donné qu’elle est très riche en argent, en étain, et en divers autres matériaux qui rendent riches les gens qui les vendent.

Les mines sont ouvertes depuis les temps coloniaux, où les espagnols utilisaient des esclaves indigènes pour extraire les tonnes de cailloux dont l’argent allait être extrait et fondu pour faire de la monnaie, des bijoux, des vaisselles, etc. Les richesses de l’Amérique du Sud ont rendu l’Espagne très très riche dans le temps.

Puis la domination espagnole a pris fin (merci Bolivar, San Martin et les autres, je connais pas les détails mais bravo quand même), et la montagne était encore pleine de cailloux, donc les mines sont restées ouvertes. Dans les années 30, le « baron de l’étain » était l’homme le plus riche de la ville (et il est allé vivre en Europe), et j’ai oublié son nom. Actuellement encore les mines emploient quelques milliers de personnes, qui se relaient pendant 12 heures dans l’étouffante obscurité souterraine pour recueillir du minerai qui pourrait faire de l’argent, ou de l’étain, enfin, qui va être purifié et vendu.

Dans les mines, les conditions sont terribles. Les températures peuvent monter jusqu’à 40°C, les fuites de gaz mortels sont rares mais emportent quelques vies tous les ans, de même que les éboulements ou les accidents de manipulation de dynamite. Pour se protéger à l’intérieur des intestins de la Terre-Mêre (Pachamama en langue Aymara), les mineurs ont un dieu-démon, El Tio. Dans chaque mine il y a une statue de lui, rouge et souriant, assis, son pénis en érection entre ses genoux… Fréquemment, les mineurs lui font des offrandes : alcool et coca sur les épaules, les genoux, la tête, le bout du pénis, et une cigarette de tabac pur dans la bouche. C’est pour apaiser sa colère.

L’alcool qu’ils boivent, les mineurs, c’est de l’alcool de canne. 98°. Et c’est pas mauvais. Enfin, ça désinfecte la gorge quand on en boit, mais c’est pas aussi infect que par exemple l’alcool de riz thailandais. Mais c’est fort. Je ne comprends pas comment le fait d’en verser sur un pénis turgescent peut apaiser le possesseur dudit pénis. Enfin je dis rien, j’ai juste tenté de boire cette liqueur infâme, et j’ai survécu.

Les mineurs travaillent en coopératives, qui vendent le minerai à des raffineries boliviennes, qui vendent les métaux obtenus sur le marché internationnal. Le travail en coopératives garantit un salaire juste pour les mineurs (quoique), et surtout une possession Bolivienne des ressources Boliviennes. Une protection des mineurs, quoi. Enfin, un truc comme ça, je fais pas de politique moi.

La visite des mines est guidée par des anciens mineurs, qui parlent anglais ou espagnol, et c’est plutôt très intéressant.

Les photos sont prises en noir et blanc parce que ça fait genre « grand reportage de l’autre bout du monde » et pas « photos de paysages pour faire des fonds d’écrans ».

[ Short URL ... ]

4 Comments

  1. t’as eu meilleur temps que moi apparement

    Comment by Yaume — 22 juil. 2010 @ 20:37
  2. Tu étais donc, comme autrefois, le garçon le plus haut de ta classe ?

    Comment by P'pa — 25 juil. 2010 @ 18:02
  3. Salut, j’suis tombée sur ton blog hier, et j’ai passé la journée dessus. Je viens de me rendre compte que tu étais presque bientot revenu ! Mais ça va pas m’empêcher de prendre le temps pour lire tous tes articles et regarder toutes tes magnifiques photos ! Ca motive à voyager tout ça, merci de retranscrire aussi bien ce que tu vis, tu écris super bien. Et je ne parle pas de ton talent artistique ! Bravo et bonne fin de voyage !!

    Comment by Tristana — 26 juil. 2010 @ 18:42
  4. Hi Joachim,
    I really like you photos.
    Were you in the mines on juilliet 20th? I was there this day with our Baobab group. Maybe we saw each other, because the guides on you pictures look the same. Are you an ingenieur from Wallonia? Just in case this is you… would be nice. Thanks for the pics!
    Ciao, Minka

    Comment by Minka Zeilstra — 23 août 2010 @ 21:50

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.




360 in 366?
Tout le contenu a été créé par Joachim, à part ce qui est indiqué autrement.
Copyrights et licenses - ©2009 Joachim
Propulsé à travers le monde par WordPress. Hébergé par Dreamhost.
Une Production Joachimesque