Joachim a voyagé autour du monde pendant un an. Il est parti le jour de son 25ème anniversaire, et est rentré après 365372 jours. Et tu es ici sur son carnet de voyage.
Depuis son retour, Joachim a écrit un livre : 360 in 365 ».

This page is also available in:

360 in 365 – Joachim voyage autour du monde

360 in 365 – Joachim voyage autour du monde

Ouvrir la NavigationOuvrir la Navigation



les leçons retenues de mon précédent voyage

Je parlais dans mon précédent post d’un périple que j’ai fait l’automne dernier. Du 2 au 17 octobre 2008 j’ai voyagé de Venise à Stockholm en train. En plus de ces deux villes, je suis passé par Vienne, Berlin et Copenhague. J’ai voyagé en train grâce à InterRail, et j’ai pu avoir un budget assez léger grâce à CouchSurfing, la communauté qui met en relation des gens qui voyagent, et des gens qui accueillent les gens qui voyagent. Mais ça, je pourrai en parler un autre jour. Un des trucs que je voulais voir pendant ce voyage, c’est si j’étais capable de le faire. Voyager seul, ça fait peur à certains… je comprends pas trop pourquoi, mais voilà.

Je l’ai fait, et ça m’a plu, donc je vais recommencer bientôt pour un voyage un peu plus long. Mais ça peut m’être utile de tirer quelques leçons de ce voyage : qu’est-ce que je peux faire pour améliorer mon tour du monde en évitant les erreurs de la dernière fois…

  1. Voyager avec un sac plus petit.

    Je suis parti avec un sac matelot, un genre de grand sac de 60L ou 70L, rempli à bloc avec des tas de vêtements. Résultat, c’était pas vraiment confortable. J’ai pas fait beaucoup de lessives pendant le voyage, ok, mais je me suis quand même parfois bien galéré. C’était pas forcément l’idéal à Venise quand j’ai traversé la ville pour aller à la Gare, ou quand je suis arrivé à Copenhague à 8h du matin pour me rendre à l’Hostel… En plus, j’avais plus de place dedans pour mettre mes acquisitions vestimentaires suédoises… La prochaine fois, je vais prendre un sac 45L, et je vais pas le remplir à fond.

  2. Voyager avec un sac qui a deux bretelles.

    Le problème d’un sac matelot, c’est qu’il n’y a qu’une bretelle. Mon problème à moi, c’est que j’avais ce sac, et une sacoche (pour mes appareils photo). Ce n’était pas vraiment pratique à porter. La prochaine fois, je prends un sac à dos avec deux bretelles, c’est mieux pour le dos. (et un petit sac/sacoche pour les appareils photo?)

  3. Prendre une place assise dans les trains de nuit.

    Les nuits en train sont pas forcément agréables. On a le choix entre une place assise ou une place couchette. J’ai pris l’un et l’autre pendant mon voyage. Bizarrement, les meilleures nuits étaient en place assise, la pire nuit était en couchette.
    La couchette, c’est pas très pratique, surtout s’il y a 5 autres suédois dans le comprtiment, dont deux qui font un concours de ronflement. Le fauteuil, par contre, c’est moins confortable mais j’avais toujours le compartiment pourmoi seul, ça me faisait plus de place et plus de tranquilité, et ça n’a pas de prix quand on veut dormir. En plus, le fauteuil coûte moins cher.

  4. Voyager plus longtemps.

    C’est un peu logique. Il faut savoir prendre le temps de digérer le voyage au fur et à mesure… C’est pour ça qu’un an, ça peut être pas mal.

Voilà, c’est quelques leçons qu’il faudrait que j’applique. Je pense que ça ira. De toute façon, il y a tellement d’autres erreurs à faire…

[ Short URL ... ]

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.




360 in 366?
Tout le contenu a été créé par Joachim, à part ce qui est indiqué autrement.
Copyrights et licenses - ©2009 Joachim
Propulsé à travers le monde par WordPress. Hébergé par Dreamhost.
Une Production Joachimesque