Joachim a voyagé autour du monde pendant un an. Il est parti le jour de son 25ème anniversaire, et est rentré après 365372 jours. Et tu es ici sur son carnet de voyage.
Depuis son retour, Joachim a écrit un livre : 360 in 365 ».

This page is also available in:

360 in 365 – Joachim voyage autour du monde

360 in 365 – Joachim voyage autour du monde

Ouvrir la NavigationOuvrir la Navigation



Sur les routes d’Amérique du Sud

J’ai quitté l’Amérique du Sud il y a bientôt un mois, et je sais pas pourquoi, j’ai pas beaucoup de photos numériques des deux ou trois dernières semaines que j’y ai passé. J’ai un peu plus de photos argentiques, mais il faudra attendre l’an prochain avant que je les développe.

J’ai terminé mon tour de l’Amérique du Sud en montant vers le nord : depuis le nord du Chili vers le Pérou, l’Equateur et la Colombie. Et j’ai pris un avion de la Colombie vers le Texas, mais techniquement le Texas n’appartient pas à l’Amérique du Sud même si la langue officielle est l’espagnol. Enfin d’ici cinq ou dix ans.

Ma traversée de ces trois pays en moins de deux semaines ne m’a pas beaucoup marqué. De bus en hostel, d’hostel en bus, quelques pauses pour regarder ce qu’il y a à voir… mais peu d’aventures.

Parmi les endroits traversés, il y a Huacachina, au Pérou : un oasis au milieu de dunes de sable. C’est joli, très touristique mais paisible au final. Puis j’ai vu Nazca, les lignes. Mais ça j’en ai parlé dans le post précédent. J’ai traversé Lima sans prendre une photo, puis je suis passé en Equateur, après que les douaniers m’aient donné l’adresse de leur blog.

L’Equateur m’a paru plus sympa que le Pérou, mais la ceviche est moins bonne. Quito n’est pas une ville laide, j’aurais aimé y rester deux ou trois jours de plus. Puis dans un petit village près de la frontière j’ai vu un défilé militaire célébrant la victoire d’une bataille il y a deux ou trois cent ans en mangeant la meilleure glace d’Amérique du Sud.

La Colombie, le lendemain. Cali, où j’ai passé deux jours en compagnie de Sarah et d’Aurélie, à danser la salsa et à marcher dans la ville complêtement verte et tropicale. J’y ai aussi acheté du café que je n’ai pas pu expédier par la poste (parce qu’il m’aurait fallu le statut d’exportateur, qui m’aurait coûté de l’argent). A Manizales ensuite, j’ai acquis un chef d’oeuvre de la littérature colombienne et un chapeau ressemblant au Panama, qui comme son nom l’indique, est un chapeau fabriqué en Equateur. Et enfin Medellin, qui s’étend dans une vallée et s’accroche aux pentes couvertes de nuages, des cubes de briques rouges au loin, des immeubles près de la rivière, plein de gens, et après deux jours je décolle pour le Texas, revoir des amis et en rencontrer de nouveaux.

Lorsqu’on voyage on doit toujours faire des choix, où aller, combien de temps, etc. C’est dommage, mais s’il n’y avait aucune décision à prendre ce serait un peu ennuyeux, non?

[ Short URL ... ]

3 commentaires

  1. Superbes photos encore une fois.

    Personnellement je ne penses pas que les choix à faire soient dommage.

    On a toujours le choix, même si certains impliquent plus de conséquences que d’autres.

    Comment par Naga_ — 24 août 2010 @ 07:56
  2. Je viens pour la première fois sur ce site, et je trouve tes photos magnifiques !
    Et c’est très bien de les publier en grand comme ça sur ton blog :)
    Bon voyage !

    Comment par Claire — 24 août 2010 @ 09:32
  3. As always, I love your pictures. But it seems like you are turning more withdrawn every time. I hope NY inspires you a little bit more.

    Take care,
    Lu

    Comment par Luciana — 24 août 2010 @ 20:24

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.




360 in 366?
Tout le contenu a été créé par Joachim, à part ce qui est indiqué autrement.
Copyrights et licenses - ©2009 Joachim
Propulsé à travers le monde par WordPress. Hébergé par Dreamhost.
Une Production Joachimesque