Joachim Robert
présente :

360 in 365, l'archive le journal d'un an de voyage autour du monde par Joachim Robert 360 in 365, l'archive

Appendices


À venir

Le contenu n’est pas encore là…

La suite du voyage

Après le Japon, je me suis envolé pour Los Angeles. J’étais supposé arriver à San Francisco, mais j’avais réservé mon billet un soir pendant l’apéro, et je me suis trompé de destination. Je me fais co-voiturer grâce à CouchSurfing, puis je suis hébergé dans la frat house la plus geek de Berkeley (deux lauréats du prix nobel y sont passés pendant leurs études) où je me fais plein d’amis, puis je décole pour Santiago de Chile.

À Santiago, il a fallu que j’apprenne l’Espagnol, mais ça a été un peu dur. Je suis passé en Argentine, puis ai descendu la Patagonie en direction de la Terre de Feu. Un glacier et deux ou trois passages de frontière plus tard, je suis à Ushuaia. Il fait froid. Je remonte vers Buenos Aires où je retrouve mon amie Luciana (rencontrée à Kuala Lumpur), puis les chutes d’Iguazu, le nord de l’Argentine, les Andes, où je me perds à 3000m d’altitude en compagnie de Charles, le Français rencontré au Vietnam. De là je passe à San Pedro de Atacama (au Chili), où je rencontre Nathalie, une guide québeco-chilienne qui m’y héberge deux semaines (pour cause de problèmes de banque). Mes soucis bancaires résolus, je file vers La Paz, en Bolivie, où je vois le Nouvel An Aymara près du Lac Titicaca, puis retour à La Paz où je risque me faire marier par une famille entière. Ensuite je repasse à San Pedro chez Nathalie en passant par le désert d’Uyuni, et je prends la route vers le Nord. Vite ! Je dois me presser pour être à Medellin deux semaines et trois pays après.

Pourquoi Medellin ? Parce que j’y prends un avion pour le Texas. Lorraine m’héberge à San Antonio, et je me souviens de l’Alamo. Austin ensuite, et la Nouvelle Orléans, l’Alabama chez mon amie Glynnis, Washington, New York, où je passe mon anniversaire et Montréal.

Et de Montréal, j’ai pris un avion pour Paris.

il y a 2 pages

il n'y a rien d'autre à lire ici