Joachim Robert
présente :

360 in 365, l'archive le journal d'un an de voyage autour du monde par Joachim Robert 360 in 365, l'archive

À propos

Le 3 septembre 2009, jour de mes 25 ans, je suis parti en voyage. Le but : passer 360 méridiens en 365 jours, et revenir pour mon 26ème anniversaire. Le voyage aura finalement duré une semaine de plus que prévu. Je suis revenu il y a deux ans avec quelques milliers de photos et plein de souvenirs…

À mon retour je me suis attelé à la réalisation d’un livre retraçant le voyage, pour partager cette expérience inoubliable avec la famille, les amis, et le monde entier.

Il m’a fallu deux ans pour développer/trier/scanner/retoucher les photos, retranscrire les textes, scanner des souvenirs, organiser le tout, parallèlement à un nouveau job. Depuis quelques mois, je suis libre, et je me suis mis à travailler sérieusement sur le projet…


360 in 365, l'archive

En deux mots…

Le projet 360 in 365 prendra la forme d’un livre (en papier) présentant les meilleurs passages du périple, accompagné d’une archive complète du voyage (il aura ce site pour modèle), et un ebook optimisé pour les liseuses, qui regroupera tous les textes ainsi que quelques photos. Le livre cherche actuellement un éditeur.

J’en parle sur mon blog »


Le Projet en détail

Au début, j’ai pensé faire un livre retraçant le voyage complet : une double-page par jour, et voilà. Sauf que ça aurait pris 800 pages, et qu’un tel livre coûte beaucoup trop cher à produire… Je n’aurais pu le vendre qu’à cinq personnes (en en comptant trois dans ma famille). lire en détail sur mon blog »

Lorsque je me suis aperçu du problème auquel le projet faisait face, j’ai opté pour une autre solution : développer le projet en deux axes. Garder un livre papier mais diminuer le nombre de page, et publier l’archive complète sur supports digitaux : un site, et un ebook. lire en détail sur mon blog »

Voilà donc comment le projet va s’articuler :

le livre

le livreprésentation du livre

Environ 120 pages de contenus journaliers, photos & cartes postales.

Le livre coûterait environ 35€.

le site

Il contiendra une archive complète du voyage, avec un maximum de (bonnes) photos, cartes postales et autres souvenirs.

L’accès au site serait limité. Offert aux acheteurs du livre, l’accès au site d’archive serait en outre accessible pour une somme de 5 à 10€, à la façon d’un paywall. Bien sûr, une partie de l’archive serait lisible pour tout le monde comme version de démonstration.

l’eBook

L’eBook contiendra l’intégralité des textes de l’archive, ainsi qu’une sélection de photos, mais pas trop pour ne pas plomber le poids du fichier.

Il sera disponible aux formats PDF et ePub, lisibles par la grande majorité des tablettes et liseuses.

L’eBook sera disponible gratuitement par les acheteurs du livre ansi qu’aux abonnés de l’archive.

« site en démonstration » ?

Ce site présente le projet et l’archive du voyage. Il n’a pas encore les fonctionnalités de paywall décrites plus haut. J’ai cependant pris en compte ces fonctionnalités lors de la conception du site, afin de pouvoir s’imaginer plus facilement l’apparence que le projet aura en fonctionnement.

Les autres éléments, le PDF du livre et l’eBook, aussi en démonstration à la page Téléchargements »

et la suite ?

Le projet est amorcé, j’ai une démo du livre, du site et de l’eBook. Je suis en train de monter des dossiers pour financer le projet. D’un côté, je vais contacter des éditeurs qui pourraient être intéressés. Si tu as des contacts dans une maison d’édition de livre de voyages, de photo ou de beaux livres, contacte-moi, si tu es un éditeur, il y a plein d’infos à lire dans l’espace éditeurs. Parallèlement, je vais tenter de trouver des mécènes publics et privés qui seraient intéressés de travailler avec moi (et moi avec eux).

Et enfin, je vais étudier la possibilité de micro-sponsoriser ce projet, un peu comme je l’avais fait pour mon voyage. Passer par KissKissBankBank ou Ulule me permettrait davantage de visibilité, reste à savoir lequel de ces services j’utiliserais.

Le but, c’est de financer un premier tirage à 500 exemplaires, les vendre et si possible rentrer dans les frais. Faire un livre c’est jamais pour gagner de l’argent, mais équilibrer les comptes c’est ce qui finance le projet suivant… et le projet suivant… et le projet suivant…

L'auteur

photo Nadia Gricphoto Nadia Gric

Je m’appelle Joachim Robert,

et je suis né un 3 septembre.

Je suis designer graphique indépendant à Paris depuis 2006 et je suis passionné de photographie. J’ai publié un livre de photo, Vis à Vis (auto-édité), et animé des workshops de procédés photo alternatifs (cyanotypes) à l’étranger.

Je m’intéresse aussi à la peinture et au dessin, certains de mes carnets Moleskine ont déjà été exposés à Hong Kong et à Londres. Et tant qu’on parle de mes projets, avez-vous vu Le Paper Globe?

Mon autre passion depuis que je suis tout petit, c’est le voyage. Mes parents voyageaient beaucoup et nous emmenaient parfois, mes frères et sœurs et moi, sur les routes du Maroc, d’Italie ou du Portugal, et même jusqu’à Strasbourg.

Par la suite j’ai pris la route en solo ou accompagné, traversant l’Europe Centrale en train…

Autrepart, sur le web…

Vous pouvez me retrouver sur Facebook & Twitter
et je vous conseille de suivre mon blog : joachimesque

Comment lire ce site ?

(Mode d’emploi)

Je tenais un blog de voyage (toujours accessible à l’adresse http://360in365.com). Les textes sont repris ici avec un minimum de modifications (corrections des fautes, du style…). Les textes étaient accompagnés de photos, qui ne sont pas toujours reproduites dans cette archive, je t’invite à suivre les liens fournis en bas de chaque article de blog pour découvrir ou redécouvrir les photos numériques publiées au fur et à mesure du voyage.

Ci-contre, la mise en page d’un article de blog.

Dans cette archive j’ai aussi choisi de reproduire certaines parties de mon journal. Les textes sont remaniés en profondeur par souci de lisibilité, et aussi parce que j’ai mes petits secrets que je ne veux pas dévoiler…

Et puis comme j’avais gardé une archive complète des tweets de mon voyage (postés avec mon ancien compte @360in365), j’ai choisi de retranscrire les plus intéressants.

sur le blog : Titicaca, jour un

Depuis mon enfance j’ai été fasciné par le lac Titicaca. Non seulement il a un nom qui a un très haut potentiel de jeu de mots, surtout quand j’étais gamin, mais aussi le fait que c’est le plus haut lac du monde, enfin pas vraiment, mais ça fait un peu rêver, ces barques en osier.

Publié le , article original : 360in365.com/i/1889

Je retrouve Yannick et Sarah au terminus des bateaux, près de la montagne dorée. C’est marrant de voir des anciens collègues à l’autre bout du monde! Ils me disent les derniers potins en visitant le temple. Après ça on marche jusqu’au Chinatown pour trouver des imitations de montres Casio…

il y a 3 pages

il n'y a rien d'autre à lire ici